agriculture-4974628_1920

Des produits toxiques utilisés sur nos champs : info ou intox ? (2021)

Décembre 2021

Des produits toxiques utilisés sur nos champs : info ou intox ?

Entretien avec l’échevin de l’environnement (ingénieur agronome), Johan Forton

Les habitants s’inquiètent de plus en plus quand ils voient passer un tracteur pulvérisant un produit dans un champ. Est-ce nocif ou pas ? Y a-t-il des risques pour les habitants proches des champs ?

Au préalable, il faut savoir qu’un agriculteur a comme but de produire des aliments d’une bonne qualité et sains pour la consommation. Un agriculteur peut appliquer des engrais (favorisant la croissance), des herbicides sélectifs (favorisant la culture au détriment des adventices, vulgairement appelées mauvaises herbes), des fongicides (pour tuer les champignons parasites des végétaux) et des insecticides. Seuls les produits agréés peuvent être utilisés sur les cultures, dans des quantités strictement réglementées. Il faut savoir que – pour utiliser ces produits – les agriculteurs doivent disposer d’une phytolicence. Il s’agit d’un certificat délivré par le gouvernement fédéral qui réserve les manipulations de produits phytopharmaceutiques aux personnes ayant les connaissances requises, afin de limiter autant que possible les risques de ces produits sur la santé humaine, animale et sur l’environnement. Les agriculteurs restent informés des nouvelles évolutions en matière de lutte phytosanitaire à l’aide d’une formation continue obligatoire. La mise en place de la phytolicence fait suite à l’entrée en vigueur d’une directive européenne sur l’utilisation des pesticides compatibles avec le développement durable. Le risque pour les personnes habitant près des parcelles est donc faible puisque la liste des produits agréés est contrôlée et limitée et qu’ils ne peuvent être utilisés que par des agriculteurs agréés et formés. 

Le Conseil communal avait proposé fin 2019 une réunion d’information pour les habitants à ce sujet, qui devait être planifiée pour début 2020. La crise sanitaire est passée par là et cette session n’a pas encore pu avoir lieu.

 

Comments are closed.